„Binnenvaart Telematica Award 2018“ pour Bargelink

erstellt am: 26.01.2019 | von: Axel | Kategorie(n): Non classifié(e)

Le 28 décembre, le PDG de Bargelink Axel Götze-Rohen a été récompensé par le prix „Binnenvaart Telematica Award 2018“.

Le jury a décrit le lauréat comme « visionnaire, innovant et ouvrant de nouvelles perspectives ». Götze-Rohen est le premier Allemand a recevoir ce prix. Le jury a écrit, pour justifier sa décision lors de la dixième édition du Telematica Award que Bargelink est une réussite remarquable et innovative. Ses débuts en 2001 et le changement de management en 2003 sont d’excellents exemples d’une vision convaincante. Götze-Rohen s’est engagé avec succès pour que la navigation fluviale devienne une activité économique moderne.

Les données étaient aussi le thème principal de la Telematica Dag à bord du KSCC Schipperscentrum en Nijmegen. Dans ce cadre, il était normal que Bargelink présente la diversité des données qui sont générées tous les jours sur son site. Après la remise du prix par Annette Augustin du bureau Telematica Binnenvaart, Götze-Rohen a montré des chiffres impressionnants. Ainsi, ce sont 1653 entreprises réparties dans plus de 12 pays qui sont enregistrées sur Bargelink. Autrement dit, ce sont 1451 navires avec un total de 2.773.780 tonnes de chargement qui ont été proposés 13.202 fois. Cela correspond environ à 1100 offres de navire par mois. Le groupe le plus important est celui des bateaux entre 751 et 1350 tonnes.

Il est aussi impressionnant de considérer la valeur des cargaisons. En 2018, il y a eu 10.421.000 tonnes répartis dans treize groupes de marchandises. Avec 5.682 millions de tonnes, les matériaux de construction et le minerai ont constitués les marchandises les plus importantes. Le charbon, les minerais métallifères et la coque sont à la quatrième place avec 683.000 tonnes. Avec 288.000 tonnes les déchets et les résidus de combustion (par exemple les copeaux de bois) sont dans la moyenne.

Götze-Rohen a montré en outre le flux des marchandises tel qu’il est proposé sur le marché. Aux trois premières places des régions de chargement se trouvent la Belgique/le Nord de la France, les Pays-Bas de l’ouest et les Pays-Bas du sud et de l’est. En ce qui concerne les régions de déchargement, ce sont les Pays-Bas de l’ouest qui détiennent la première place, suivis par la Belgique et le Nord de la France et les Pays-Bas du Sud et de l’Est. La plus grande région d’exportation en Allemagne est la Basse Rhénanie avec 1,3 million de tonnes.

Ces données statistiques et bien d’autres vont être présentées par Bargelink cette année dans son Centre d’Affaire Bargelink parce que les banques, les assurances et les administrations y portent un grand intérêt. Aux Pays-Bas il y a pour cela un joli proverbe : « Meten is weten » c’est-à-dire « Mesurer, c’est savoir ». Bargelink entend bien participer à ce savoir et continuer à vivifier les affaires dans le domaine de la navigation fluviale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *